Quelles sont les conditions pour accèder à un prêt hypothécaire ?

Il n’est pas aisé d’obtenir un prêt auprès des institutions financières. Le crédit hypothécaire se résume à l’obtention d’un financement via une hypothèque. C’est un moyen idéal, si l’on possède un bien quelconque et désire obtenir un prêt auprès des établissements financiers. Comment s’y prendre alors, pour valider son dossier de demande de prêt hypothécaire ? Découvrons ensemble la procédure.

Bien préparer son dossier de demande de prêt hypothécaire

Le prêt hypothécaire est une démarche consistant à obtenir un financement au moyen d’un bien que l’on possède. Le plus souvent, le bien hypothéqué est une maison ou tout autre bien immobilier. L’hypothèque rassure l’institution financière de la solvabilité de l’emprunteur. Au cas où ce dernier se trouve incapable de payer la dette octroyée, l’établissement de crédit s’approprie le bien mis en gage.

Avant toutes démarches, choisissez d’abord la catégorie d’hypothèque qui vous convient le plus. En effet, il y a les hypothèques ouvertes et les hypothèques fermées. Ces deux hypothèques se démarquent par l’allègement du système de remboursement. Généralement, le taux d’intérêt d’une hypothèque fermée est plus bas que celui d’une hypothèque ouverte.

Quelles sont les conditions pour accèder à un prêt hypothécaire ?

Pour enclencher une demande de prêt hypothécaire, vous devez soigneusement apprêter votre dossier. Ce document renseigne sur les avoirs, le taux des dettes et sur les finances. Le prêteur réclame toutes ces informations avant d’ouvrir un dossier de demande de prêt. Si vous souhaitez savoir plus d’informations sur ce sujet, consultez la page accessible en cliquant ici.

Quels documents fournir ?

En ce qui concerne la demande, l’emprunteur doit fournir sa carte d’identité et le justificatif d’emploi. Il devra aussi procurer des informations sur l’ensemble des biens dont il dispose et l’ensemble de ses dettes. Ensuite, ce dernier doit également justifier sa capacité à payer la mise de fonds. Il est à noter que les différentes pièces à fournir varient en fonction de la structure financière.

Afin de maximiser vos chances d’obtention de prêt, il faut rassurer le courtier de votre capacité de remboursement. En effet, les institutions financières passent au peigne fin toutes les informations relatives à vos finances. Elles évaluent les montants que vous payez mensuellement pour votre logement.

À cela s’ajoute une évaluation de la dette globale, en vue de déterminer la capacité de remboursement de l’emprunteur. Pour information, vos dépenses mensuelles de logement ne doivent pas excéder les 32% de vos finances. Quant aux dettes globales, elles ne doivent pas être au-dessus de 40%.²²

Les meilleures proportions du taux d’intérêt

Le calcul du taux d’intérêt est primordial pour la souscription à un prêt hypothécaire. Afin de déterminer la capacité de l’emprunteur à payer ce taux, il passe le test de résistance. Le taux d’intérêt varie en fonction de la durée du prêt et se situe entre 2 et 5%.

En fonction du cas, vous aurez besoin d’une assurance hypothécaire afin de qualifier votre dossier. Dans ce cas, l’institution financière appliquera le plus grand taux d’intérêt au prêt. Un aspect important dans la constitution du dossier d’obtention d’un prêt hypothécaire est la durée d’amortissement. Il faut opter pour la meilleure fréquence.

Lorsque le temps de remboursement est long, les tarifs sont moindres. Par contre, les intérêts augmentent. Si vous rencontrez des points d’ombre lors du montage de votre dossier, n’hésitez pas à vous adresser à votre courtier.