Qui peut prétendre à un prêt hypothécaire ?

Classé parmi les emprunts les moins contraignants à obtenir, le prêt hypothécaire fait actuellement partie des emprunts les plus demandés en France. Prêt accordé sur des durées relativement longues, l’emprunt hypothécaire peut être accordé pour de nombreuses raisons et buts. Mais qui sont ceux qui peuvent prétendre souscrire à ce type de prêt bancaire ?

Les propriétaires de biens immobiliers

Pour prétendre souscrire à un prêt hypothécaire, il faut posséder dans son patrimoine un ou plusieurs biens immobiliers. La principale condition à remplir par le requérant est donc de pouvoir prouver son droit de propriété sur les biens immobiliers à mettre en garantie pour obtenir ledit emprunt. Le type de bien immobilier est peu important, car les banques sont peu exigeantes sur la nature de l’immeuble et sur l’utilisation qui en est faite par son propriétaire.

Il peut donc être mis en garantie par le requérant tous types de propriétés immobilières dont il est le propriétaire. Maisons, appartements, espaces de stockage, boutiques, la liste des biens immobiliers pouvant servir de garantie pour un prêt hypothécaire est longue. Cette liste prend également en compte aussi bien les résidences principales que les secondaires.

Qui peut prétendre à un prêt hypothécaire ?

Les personnes reconnues par la loi

Même si être propriétaire d’un ou de plusieurs biens immobiliers est la principale raison devant permettre d’obtenir un prêt hypothécaire, il faut savoir que les requérants doivent être autorisés par la loi à effectuer ce genre d’opération. En effet, même si le requérant est propriétaire d’un immeuble, il lui faut être légalement capable, c’est-à-dire qu’il doit être une personne majeure, et donc âgée de plus de 18 ans révolus, ou être un adolescent émancipé.

Le requérant ne doit pas non plus être un adulte sous tutelle, c’est-à-dire qu’il ne doit pas être une personne majeure, ne disposant pas de toutes ses facultés physiques, intellectuelles et mentales. Dans le cas des personnes morales, elles doivent être en règle par rapport au fisc et aux autres textes règlementaires qui leur garantissent leur droit d’exister. Pour en savoir plus sur ce point, rendez-vous sur le site www.le-pret-hypothecaire.com.

Les personnes encore « bancables »

Il est important que le requérant soit encore « bancable » avant d’être éligible à un prêt hypothécaire. En effet, suite à la crise du logement (Crise des subprimes), survenue aux Etats-Unis vers 2008, et qui est à la base de la crise économique mondiale de 2008, les pays européens dont la France ont décidé de ne plus laisser les requérants de prêts hypothécaires obtenir des emprunts dont les montants sont supérieurs à la moitié de la valeur de la propriété immobilière au moment de la contraction du prêt.

Les personnes pouvant prétendre à un prêt hypothécaire se doivent donc de se conformer à cette mesure légale qui régule l’attribution de prêts, l’objectif visé étant d’empêcher que la somme des dettes des ménages et des entreprises ne soit pas supérieure aux réserves financières des banques centrales.

En résumé, pour prétendre obtenir un prêt hypothécaire, l’emprunteur doit être propriétaire d’un ou de plusieurs biens immobiliers, être une personne physique ou morale légalement capable de contracter un emprunt bancaire, et enfin être « bancable », c’est-à-dire avoir un taux d’endettement inférieur au seuil maximal autorisé par la loi.